08 novembre 2011

Paillettes

S'il y a au moins quelque chose qui m'excite en ce moment, mise à part, les chips au paprika, c'est bien la musique à paillettes. Je t'en avais parlé brièvement ici la dernière fois et promis d'y revenir plus en détails.
Que dire? You tube m'a ouvert les portes d'un autre monde: Oh. My. God. Merci les vidéos similaires. Oh putain que je kiffe, bé-bé! Je crois que je suis amoureuse.

Musique à paillettes est donc l'appellation certifiée ennA et les termes de italo-disco, synth-pop, électro new wave, retro synth music, sont ceux qui reviennent le plus souvent. En gros, il s'agit de sonorités 80's remises au goût du jour.

Tout a commencé avec Anoraak que je t'avais présenté ici puis, j'ai poursuivi mes recherches et je suis tombée sur Valerie Collective. C'est un collectif d'artistes, Djs et graphistes presque 100% nantais puisque certains viennent d'Angleterre comme Russ Chimes pour qui j'avais déclaré ma flamme ici. Dans ce collectif, on retrouve notamment Minitel Rose, College, Maethelvin et bien d'autres. Leur site est très bien foutu puisque tu peux écouter des playlists et des morceaux inédits des membres du collectif. Leur site est tenu régulièrement à jour. Il y a également des liens directs vers Itunes pour chopper les albums ou les maxis des artistes. J'ai aussi noté que le visuel est très important et bien reconnaissable: une atmosphère rétro-futuriste, des couleurs flashy, des grosses voitures, des Wayfarer, des couchers de soleil, des formes géométriques prononcées, des planètes, des étoiles (on y vient aux paillettes) et certainement des références geek que je ne peux reconnaître. Ce collectif a sorti une compilation - Valerie & Friends - très réussie rassemblant tous les artistes collaborant de près ou de loin avec Valerie Collective et offrant un beau panorama musical.


Dans cet univers, il n'y a pas que la touche nantaise, il existe d'autres artistes, tels que Tesla Boy, un quator russe mené par Anton Sevidov (miam). Etre abonnée à leur fanpage sur Facebook n'est pas évident car il faut comprendre leurs statuts et posts qui sont principalement en... russe. Ces messieurs n'ont pas compris l'importance de l'anglais, bien que leurs chansons soient dans la langue de Shakespeare: ils tournent beaucoup en Europe de l'Est et un peu en Allemagne Ils ont déjà sorti un album et d'après ce que j'ai pu en déduire, un deuxième serait prêt à sortir. Je te renvoie vers un début de mix commençant par la BO de Dirty Dancing.






Oui, moi aussi, je ne comprends rien quand ils chantent en anglais, à part cheese spirite of ze naïte.

Et enfin, mes récentes découvertes concernent des Djs comme Lazerhawk, Miami Nights 1984, ActRaiser, Mitch Murder et Flash Worx, tous réunis sur le label américain Rosso Corsa Records. Youtube m'a permis de connaître toutes ces pépites. La plupart du temps, il n'existe pas de clip officiel et ce sont donc les fans qui illustrent les morceaux à l'aide de mangas japonais, d'extraits de films et de séries des années 80. Je suis consciente que certaines références m'échappent car les miennes s'arrêtent à Star Wars et K2000.





Tous ces artistes se retrouvent facilement sur des sites comme SoundCloud ou GrooveShark par exemple. Et en général, leur FanPage Facebook sont actives. Merci de m'avoir lu jusqu'ici. Décrire ce que j'aime ne fait pas partie de mes exercices favoris. C'est même plutôt laborieux.
En tout cas, enjoy!

5 commentaires:

  1. Et ben je connaissais pas du tout, et j'adore la première !

    RépondreSupprimer
  2. ha bah voilà, j'ai ma playlist de la soirée :)

    RépondreSupprimer
  3. oh j’adore les découvertes musicales !! et encore plus quand j'aime bien !! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Et ben j'ai pas vu Drive mais cet extrait de la BO me donne envie !

    RépondreSupprimer
  5. @ Miss Fricadelle: cool! :-)

    @ Flou: et il y en aurait encore d'autres morceaux supers chouettes.

    @ Lou la Crapule: ravie que ça te plaise :-)

    @ Gaby: il y a d'autres morceaux dans ce style-là sur la BO.

    RépondreSupprimer