19 avril 2011

Flirt

- "Tu as des pellicules plein les cheveux!"
(Toi, tu sais parler aux femmes.)
- "Oui, moi, j'ai de la chance: je me suis trouvé et je pense que c'est loin d'être ton cas."
(C'est marqué sur mon front? Faut vraiment que je pense à enlever cette étiquette avant de sortir en ville.)

- "Tu dis n'importe quoi: y a pas besoin d'être au bord de la mer pour prendre une bouffée d'air frais."
(Dans ma conception de la vie, si! Et certainement pas en plein centre-ville!)

- "Les filles timides, ça me gave à un point."
(Ah bon? Moi ce sont les mufles et les donneurs de leçons.)

- "Mais, en fait, tu n'as aucune assurance?!"
(Toi, tu sais parler aux femmes. Bis.)

- "Mais pourquoi tu ne me souris pas?"
(Parce que je ne souris pas sur commande.)

- "Tu as l'air sentimentale, c'est un défaut, tu sais."
(La cynique que je suis aurait un cœur et ce serait une faiblesse? Merde alors!)
- "Je ne crois pas du tout au hasard."
(Ah bon? C'était écrit de te rencontrer? Ben l'entité, là-haut, doit sacrément m'en vouloir.)

- "Tu sais, il ne faut pas s'attacher comme ça aux personnes car tu prends toujours le risque, qu'un beau jour, de ne plus les revoir."
(Si on continue sur cette voie-là...)
- "Je pense que c'est une bonne chose que tu sois au chômage maintenant: cela permet de te bousculer. Le chômage est intéressant car il apporte toujours des défis à relever."
(Que le prochain qui me sort qu'être au chômage c'est trop tip-top car on peut réfléchir sur le sens de la vie, prenne grand soin de ses fesses.)



- "Tu peux toujours chercher du boulot dans les annonces des journaux? Ah? ça se passe sur Internet? Vraiment?"
(Non, il ne plaisantait pas. Il se croit toujours en 1970. Alloooô?)
- "Non, mais moi, je suis quelqu'un de très ouvert."
(Humm)
- "Pfff! Y a encore beaucoup d'étages à monter comme ça?"
(ndlr: j'habite au 2ème étage.)
- "Je n'arrive pas à comprendre comment on peut mettre du temps à répondre aux textos. Ceux qui te disent qu'ils ne peuvent pas à cause de leur forfait se foutent de ta gueule."
(On peut avoir une vie et ne pas être rivé à son téléphone. Non?)

- "Bien sûr qu'on peut guérir de maladies graves sans forcément d'aide médicamenteuse. On n'utilise que 10% de nos capacités."
(Tu fais partie de quelle secte?)

- "Mais pourquoi tu n'aimes pas les fêtes foraines? Tu sais pas t'amuser!"
(Non pas dans une fête foraine. Je pleurerais et déprimerais plutôt.)

Des flirts comme celui-ci, j'en réclame tous les jours. J'ai beaucoup apprécié sa façon très personnelle de me mettre à l'aise, sans me juger et sans me donner de leçons. J'ai rarement eu affaire à un homme aussi galant et plein de tact.
Mon comportement est un peu celui d'un caméléon. Sur la réserve, un peu, beaucoup en fonction de la personne en face de moi. Sans compter que de fonctionner au premier degré sur plusieurs rendez-vous, c'est psychiquement et moralement épuisant.
Malheureusement, je ne me livre pas à un parfait inconnu en 48h colissimo. Je suis un peu plus complexe que ça.

8 commentaires:

  1. Mince je croyais que c'était un florilège de plein de rencontres : tout ça en un seul homme, t'avais chopé un champion du monde !

    RépondreSupprimer
  2. Ouaaah, ça a l'air d'être un sacré numéro celui-là !

    RépondreSupprimer
  3. Ouhla ! Parce que TOUTES les remarques venaient du MEME gars ? Eh ben...

    RépondreSupprimer
  4. Et bien dis donc, c'est un sacré numéro celui-là... Bonjour les réflexions et autres insinuations. En espérant que les prochaines rencontres seront plus enrichissantes!

    RépondreSupprimer
  5. Je fonctionne exactement comme toi, et je me suis déjà tapée ce genre de remarques, c'est désagréable au possible...

    RépondreSupprimer
  6. C'est dingue comme certains hommes ont un tact à toute épreuve. Là cela dépasse tout entendement... Comme dis Psycho c'est un champion du monde :)

    RépondreSupprimer
  7. ben ma pauvre ! moins pire, ce weekend j'ai eu le droit à la drague : "oh mais t'es cultivée ! " (il s'attendait peut-être à une pouf décérébrée) "t'es une intello qui analyse et décortique tout et une romantique" comme si c'était une insulte ! puis aux blagues graveleuses suivies de "roh les filles, faites pas vos saintes nitouches !"

    RépondreSupprimer
  8. @ Psycho: oui, j'ai gagné le jackpot!

    @ Gaby: on en parlait justement sur Twitter l'autre jour ;-)

    @ LaFéeDuLac: eh oui, tout en un et c'est plus marrant, enfin avec le recul.

    @ Caro: il fait partie des mauvaises rencontres et j'espère que les autres seront meilleures. Je vais attendre un peu, hein.

    @ Emilie: le mec a l'impression de m'avoir cerné en 48h. Bravo!

    @ Le petit monde de Justine: ces perles pourraient faire partie d'un manuel anti-drague.

    @ Papillote: pas mal lui aussi, dis donc!

    RépondreSupprimer