13 novembre 2010

Hibernation

Depuis quelques semaines, je suis passée à un autre mode de fonctionnement. Celui de l'hibernation. Alors, non, j'ai toujours la même température, (37,2°C le matin) et je ne puise pas malheureusement dans mes graisses. Mais en ce qui concerne le manque d'énergie, l'envie omniprésente de larver, oui, je suis bien entrée en phase d'hibernation.

Mes jambes cherchent le contact chaud de la couette; mes cuisses celui de mon laptop. Après avoir ingéré la moitié d'un pot de glace aux cookies Ben&Jerry (placement produit), j'ai néanmoins un regain d'énergie pour exécuter quelques pas über-gracieux, sous tes applaudissements, afin de remettre le pot dans le congél'.
Tous les soirs, lorsque je referme la porte secrète de mon boulot à clé, je n'ai d'énergie que pour rattraper le tram nargueur qui passe sous mon nez. Je compte le nombre d'arrêts avant de pouvoir traverser le petit pont, les marches menant au 2ème étage.
Et je ne veux plus sortir pour aller capter des regards, guetter des sourires et faire des rencontres. Cela m'ennuie! Et me déprime!

J'ai tué le temps de mon week-end au Pays Blanc. Malgré mon humeur, j'ai revu des autochtones. A l'évocation de ces quelques lignes ci-dessus, ils ont été horrifié. C'est comme si je leur avais dit que désormais je n'utilisais que du beurre doux où que j'avais tiré un trait sur les daïquiris.
Mon dieu mais tu es jeune! Il faut que tu sortes! Je n'ai pas argumenté, j'ai juste écouté en voyant clairement une pancarte rouge clignotant au-dessus de leurs têtes: bloguable! bloguable!

Non mais c'est quoi, cette pression qui sort de ne je sais où? ce présent de vérité qui établit une presque morale? Tu es jeune donc il faut que tu sortes! Si tu n'as pas envie de sortir, c'est que tu n'es pas normale. Allez, sors ennA!!! Pour justifier tes soirées. Pour avoir des choses à dire quand tu rentres de week-end. Un peu comme ça:


Allez, tu vas voir, je vais te sortir!! (sous-entendu, ça ira mieux après). Cette dernière phrase prononcée par un zigue plein de tact et de délicatesse, m'a achevée. Lui, avait décidé que too naïte woze naïte. Je lui avais envoyé plein de signaux comme celui de mettre du marron sur mes paupières. Encore un qui a parfaitement cerné ma psychologie. Mon dieu! Mon gars, si tu savais...
On n'est pas très loin, du: tu es forcément coincée si tu ne sors pas assez. Bah oui, évidemment, les gens, vous êtes trop forts, vous avez vu juste! Je suis coincée. Et comme je suis coincée, je ne vous dirai pas d'où.
Tu comprendras que ça n'ait pas arrangé mon humeur de ces derniers jours.

9 commentaires:

  1. la même... c'est terrible, c'est affreux... ya qu'à l'appel du vin chaud que je résiste pas en terme de débauche...

    RépondreSupprimer
  2. pareil.... mon copain me dit souvent que suis une mémé parce que je ne sors pas chaque soir du week end me pochetronner avec des amis ! je vais pas me forcer non plus si je préfère rester lire sous la couette bien au chaud !

    RépondreSupprimer
  3. Boh c'est l'hiver, on hiberne, c'est normal...

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison: reste bien au chaud :D
    Et d'abord, on n'a que le bien qu'on se donne!

    RépondreSupprimer
  5. moi aussi je suis une vraie marmotte ;)

    RépondreSupprimer
  6. Pareil pour moi, j'hiberne en ce moment !

    J'ai déjà entendu la même chose (même si je suis plus vieille que toi).

    Une fois rentrée du travail, plus le courage de resssortir, j'ai juste envie de rester au chaud.

    RépondreSupprimer
  7. @ Almira Gulsh: j'aime pas trop ça, moi. Mais pour un martini rouge avec une tranche d'orange (pour faire Noël), je ne dis pas non!

    @ Papillote: bien sûr que non. J'ai annulé une sortie ce soir: trop de monde, fatiguée, pas envie de faire d'efforts.

    @ emanu124: oui comme la majorité des gens, je crois.

    @ Mademoiselle Catherine: j'approuve totalement :-)

    @ Marine: ;-)

    @ Lyly: c'est exactement ça, je rentre assez tard du boulot et je n'ai qu'une envie me mettre sous la couette.

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir ennA :-)

    la dictature du "ce soir on sort faire la teuf!!!!"
    sans parler de la dictature de l'alcool, mais c'est encore autre chose... il y a un lien! :-)

    je pense que bien des "jeunes" sortent pour exister aux yeux des autres, remplir leur role de "jeune cool" qui sait s'amuser. ça veut dire quoi s'amuser au fait? je pense que ça veut surtout dire faire ce qu'on aime :-)

    RépondreSupprimer
  9. @ Anthony: bienvenue ici :-) Tu as très bien résumé: s'amuser est égal à faire ce qu'on aime.

    RépondreSupprimer