22 mai 2012

Instantanés

Instantanés de ces derniers mois...
Désolée pour l'apparence décousue de ce qui suit. 

A vrai dire, j'ai rencontré quelqu'un et je suis donc moins disponible en ce moment. 

Ce texto reçu, alors que je conduisais sur les routes de Brière, m'a amené à ce simple sous-entendu:
J'ai un mec et comme mon travail m'accapare beaucoup, mon temps libre sera exclusivement consacré à lui. 
ennA, la fille qui lit entre les lignes des textos. 
ennA, la fille qui prend conscience qu'un mec, ça prend du temps et qu'elle n'a pas la patience d'attendre. Radical comme valider la suppression d'un contact sur son téléphone.

-----------------

En fait, Rina et moi on sort ensemble.

Dit naturellement sur le ton d'une phrase du type "j'ai acheté des pommes au marché". Dans sa bouche, cela sonnait tellement naturel et simple.  Simple comme une rencontre? Evident comme des affinités? Limpide comme une attirance? J'ai toujours été fascinée par le mystère de la rencontre. Qu'est-ce qui fait qu'on aille plus loin? A quel moment précis, il lui a plu? Comment a-t-elle compris qu'il n'était plus qu'un simple ami? Et surtout, à quelle seconde se sont-ils rendus compte que leur attirance envers l'autre était réciproque et partagée?
Je me suis concentrée sur les branches balancées par le vent de printemps. J'ai cru entendre un bruit de verre cassé.

Je le pressentais. Je m'en doutais. Fréquenter une bande entièrement composée de célibataires expose à ce genre de risque. 
M'entendre dire "C'est cool pour vous deux!" et me gifler intérieurement. Honnêtement, j'ai beaucoup de mal à leur en vouloir car ils semblent oublier qu'ils sortent ensemble lorsque la bande est au complet. 

------------------

Tu devrais venir à la zumba. C'est vraiment sympa comme ambiance!

J'ai repris une activité physique plutôt que prévu. J'ai signé pour 10 séances et je m'y tiens. Même après seulement 4h de sommeil (les vendredis soirs sont parfois animés), je me lève, avale vite un petit-déjeuner et enfile ma tenue de sportive du samedi. Je m'étonne moi-même. Pendant 1h, je transpire, je sue, je souffle, je bois et je me découvre une souplesse inconnue et tout ça, avec le sourire. Je passe sur les 1ères séances où je ressortais cramoisie et gardais mes couleurs pendant une bonne partie de la journée. J'avoue, je peine à contenir mon impatience pendant la semaine.

------------------

Bon, qu'est-ce que tu dis si je débarque chez toi pour 6 mois?
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa! 

Ti'Frangin a, comme de par hasard, trouvé un stage à une heure de là où j'habite. On est loin d'être fusionnel dans la fratrie et je ne comprends pas cette "heureuse" coïncidence. Bref, cela ne fait qu'une semaine et je comprends pourquoi j'aime vivre seule. C'est du temporaire car il n'est pas exclu qu'il se trouve une coloc' à la cité Penfeld. J'aimerais juste que le temporaire ne devienne pas durable. Et ce jour-là, je pourrai reprendre toutes mes habitudes secrètes de célibataire. En attendant, il m'a monté mon lit avec ses genoux cassés et sa main enflée en échange d'un pack de bière. Il veut bien me faire de la mousse au chocolat s'il trouve de la place dans le frigo. On est comme ça, on cohabite sous conditions et avec des si en bouteille.



4 commentaires:

  1. "Fréquenter une bande entièrement composée de célibataires expose à ce genre de risque." C'est vrai qu'il y a ce risque, mais d'un autre côté, y a des possibilités, ça bouge. Quand on a une bande d'amis uniquement avec des couples, c'est pas toujours super drôle !

    Ah toi aussi tu fais de la Zumba ! Tout le monde en fait autour de moi et je n'ai toujours pas compris à quoi ça ressemble ^^

    RépondreSupprimer
  2. Oui la bande d'amis "en couple" quand tu es célibataire
    c'est vraiment pire :( , j'ai testé, pas approuvé
    J'ai un peu la même relation avec mon frère que toi avec le tien, on cohabite pas encore ensemble mais le jour où il voudra faire ses étude sur Nantes, là oui !
    Je vais commencer à préparer mes conditions, au cas où =)
    http://bullelodie.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien la forme de ton article ! C'est dur, hein, de revivre avec quelqu'un quand on a pris des habitudes de célibataire ?:D
    Ca a l'air sympa en tout cas, la Zumba. Moi en ce moment je cours, enfin en tout cas, j'essaye de m'y tenir...

    RépondreSupprimer
  4. @ Gaby: ma phrase sous-entendait peut-être le contraire mais je suis totalement d'accord avec toi! La Zumba est de la danse-fitness sur des musiques latines. L'ambiance des séances est vraiment sympa et amicale. Il n'y a que des femmes aussi.

    @ Bull'Elodie : c'est vrai que c'est pas terrible. Ah, ton frère non plus ne prend pas trop d'initiatives? Je croise les doigts pour qu'il trouve un logement d'ici la fin du mois.

    @ Amy : j'ai toujours vécu seule, en fait. J'ai jamais partagé mon toit. Faudrait que tu essayes la Zumba, ce sport me motive plus pour y aller car on danse et on fait des choré pas trop compliquées.

    RépondreSupprimer