25 février 2011

Amants

Nan, je ne suis pas vraiment célibataire. J'avoue tout. En ce moment, j'ai un homme dans ma vie. Même deux. Interchangeables. Mais chut! Ils ne savent pas qu'ils sont deux. Même s'ils se connaissent bien.
Tous les soirs de la semaine, je m'en vais les retrouver. Oh, pas besoin de sortir! Pas besoin d'enfiler mon costume de SuperCanon. Pas besoin de regarder l'heure. Pas besoin de s'apitoyer sur l'état de mes cheveux et la pâleur de mon teint.


Le premier a la vingtaine est plutôt grand et brun. Je l'ai connu il y a quelques mois. Il est anglais, de Londres pour être précise. Malgré la barrière de la langue et la distance, il m'a plu. Il a un sens du rythme extraordinaire! Il a tout à fait compris ce que j'aimais dans la vie car quand il s'agit de me faire plaisir, il m'accroche à chaque fois. Sortir avec lui revient à sortir avec ce qu'il y a de meilleur des années 80. Sortir avec lui revient à porter des Ray-Ban et des tee-shirts aux logos graphiques.


L'autre a la vingtaine, s'appelle Frédéric et a une voix délicieusement grave qui m'a fait craquée tout de suite. Bon, lui, il est de la région puisqu'il est Nantais. C'est le garçon attendrissant par excellence. Il t'emmène rapidement dans son monde de douceur où les nuages vivent au sol. Où la vie est une fête romantique avec le garçon qui t'attends en bas, accoudé à son Bicloo, un bouquet de macarons à la main. Où tu cours à sa rencontre en slowmotion. Où le crépuscule est permanent. Où tu portes des vêtements de couleur pastel. Où la torpeur est une règle de vie. Frédéric me donne grave envie de sniffer des paillettes. Il me donnerait presqu'envie de tomber amoureuse.

Je les entends plusieurs fois par semaine et c'est toujours un bonheur. Je saute sur mon lit. Je secoue la tête de droite à gauche. Je ferme les yeux. Je fronce les sourcils. Je bouge ma celloulitasse en cadence. J'ondoule telle une otarie de cirque. Je fais mon show. Mon corps vibre. Fort. De plus en plus fort. Je grimace. Je yaourte. Parfois, je crie. Un pur embrouillamini vocal.
Ils ont trouvé mon point G musical. Il se situe des deux côtés de ma tête. Oui, ce sont mes oreilles.
Bon, j'avoue que ces relations ne sont qu'auditives.


Ils sont tous les deux des compositeurs et des remixeurs de talent.
Ecoute!
Ma vie actuelle est aussi flétrie qu'une chanson de Dragonette par exemple.


Un peu comme ça, ouais! T'imagines le labeur!


Et quand je prête attention au remix entraînant et énergique que ce charmant Russ Chimes en a fait, je me dis que s'il pouvait venir remixer aussi ma vie, ce serait gentil de sa part.

Scuse le visuel, hein.
Qu'ils ne me connaissent pas tant pis mais qu'eux, je les connaisse, n'est-ce pas le plus important?

J'aimerais qu'ils soient la BO de ma vie amoureuse.
Qu'après plusieurs daïquiris, on m'emballe (de préférence dans du papier bleu acidulé fragile sous les doigts) en me roulant une grosse pelle sur l'un de leurs morceaux. Quel morceau? C'est super duuur de choisir. Je laisse faire le destaing.Toujours en musique, qu'on déguste un succulent kebab avec une vue imprenable sur la raffinerie de Donez. Qu'on se roule amoureusement dans la vase ligérienne aux propriétés dermatologiques indiscutables. Oui, j'ai toujours été romantique comme fille.Du Russ Chimes pour les moments où le palpitant se fait embarrassant, où le rouge se révolte sur tes joues, où tu regardes ailleurs pour fuir ces yeux qui te déstabilisent et du Anoraak pour les moments tendres, les gros câlins, le reste de guimauve sur tes lèvres et le pouvoir hypnotisant des synthés jusqu'à l'ivresse.


4 commentaires:

  1. Tu m'as eu !
    Je me suis dit en lisant ton billet, j'espère qu'ils n'ont pas le lien de ton blog ;)

    RépondreSupprimer
  2. bon et bien je met ton blog en fav !! la lecture de 3 billets m'a convaincu (découvert via enabis). bon par contre je ne sais pas où te mettre (dossier blog mode / dossier blog beauté / dossier fa / dossier séries...) bon si tu me permet je te met dans blog mode en attendant de trouver une autre case !

    j'adore vraiment ta plume !

    RépondreSupprimer
  3. @ Inès: sois la bienvenue ici! Ton enthousiasme me fait plaisir mais caser mon blog dans blog mode, vraiment?? Qu'est-ce qui te fait penser ça?

    RépondreSupprimer