29 février 2008

Monstre

Bonjour, je m'appelle ennA et j'ai un terrible secret: je suis prisonnière d'un monstre! Depuis un an, je cohabite avec lui. Au début, je ne voulais pas le voir. J'essayais de l'ignorer pour le faire partir mais il est resté avec moi. Et depuis cette année, il se fait de plus en plus omniprésent et lourd à porter. Il m'a petit à petit emprisonné.

Comment vous le décrire? L'image la plus appropriée serait un boulet. Vous voyez le profil type du fantôme drapé et traînant derrière lui un boulet ou encore un bagnard avec sa cheville attachée? Eh bien, c'est exactement ça.

Ce monstre de catégorie 2M, c'est-à-dire memoirus-methodologiqus se nourrit de papiers déchirés, fluotés, de photocopies, de matière grise, de littérature souterraine et de silences universitaires. Il raffole également de mes doutes et de mes peurs au fur et à mesure que l'échéance arrive. Il adore ça me faire peur comme n'importe quel monstre, vous me direz.

Il ne se voit pas au tout premier abord. En effet, on a beau cohabiter, mon ventre ne grossit bizarrement pas. On notera cependant, une pâleur anormale de mon teint puisqu'il m'oblige à rester enfermé. Je suis devenue une handicapée sociale depuis que je vis avec mon monstre. En effet, il est très exclusif et ne souhaite pas que mon esprit aille divaguer ailleurs. Comprenez-le, je finirais par l'oublier!

Mon monstre nécessite des visites régulières de suivi pour voir s'il grossit et s'il se développe normalement. Aux premiers stades de sa croissance, j'étais inquiète car il mettait beaucoup de temps à grossir. La personne qui me suit n'a pas tardé à rectifier le tir en me prescrivant une ordonnance de conseils. L'effet a été immédiat. Aujourd'hui, tout va bien, enfin en ce qui concerne sa croissance même s'il a pris du retard. L'accouchement est prévu pour juin.

Je ne pensais pas que j'allais autant morfler avec lui. Rendez-vous compte, la gestation de ce monstre me prend un peu plus d'un an. C'est fatiguant, mine de rien! Je pense que je n'ai pas été assez préparée à accueillir ce monstre. ça a été trop soudain même si j'en connais qui s'en sont sorties avec à peine 6 mois à la clé! Les veinardes! je les envie.

Quelques unes m'ont raconté comment se passait l'accouchement. Curieusement, il n'a pas lieu dans une salle d'hôpital ou de maternité. 3 à 4 personnes assistent à l'accouchement mais ce ne sont ni des sages-femmes, ni des médecins. Elles préfèrent être appelées jury. Enfin, cela dure en moyenne 10 à 20 minutes, ce qui est plutôt rapide pour un accouchement.

Et après? Eh bien, pour me remercier de ces mois de cohabitation difficile, mon monstre accepte de me rendre la liberté en m'offrant mon dernier diplôme d'études. Enfin, c'est ce qui est prévu!

5 commentaires:

  1. ohhh, j'ai vraiment cru que tu étais enceinte! mais je me suis dit "mais boudiou, un an c'est long, elle est bizarre" :D

    Donc félicitations pour ton mémoire !!(c'est bien de cela dont il s'agit?).

    RépondreSupprimer
  2. Oui il s'agit bien de mon affreux mémoire!

    RépondreSupprimer
  3. Bon courage! Une fois fait on se sent soulagée, mais soulagée!!! Allez, juin n'est pas si loin que ça!

    RépondreSupprimer
  4. courage c'est la dernière ligne droite!

    RépondreSupprimer
  5. @ Alice et Shakti: merci, je lutte, je lutte, pour que les derniers mois se passent bien! :-D

    RépondreSupprimer