29 décembre 2007

Passé

Depuis quelques temps, tu t'es inscrite sur des sites de réseaux sociaux généralistes et professionnels: Copains d'avant, Viadéo et Facebook. Tu ne sais pas ce qui t'a pris de le faire. La curiosité sans doute. Tu voulais aussi te rendre compte des gens qui eux aussi s'étaient inscrits dans l'espoir de retrouver leurs camarades d'école, de partager des points de vue communs.
Tu es tombée sur des fiches de personnes qui t'ont accompagnée de près ou de loin dans ta scolarité. Gros pincement au coeur à la vue de ce qu'elles étaient devenues. Le passé t'a toujours rendu nostalgique et tu n'entretiens pas de bons rapports avec lui.
Même constat sur Facebook. Même derrière ton écran, tu restes timide et tu n'oses franchir le pas. Quelques photos accompagnées de renseignements défilent devant tes yeux. 10 ans, 5 ans sans contact. Pourquoi? Pourquoi reprendre maintenant? On ne se quittait pas au collège, on partageait beaucoup de choses, on s'écrivait pendant les vacances. Et maintenant? Ce passé commun et complice a-t-il encore de la valeur? Vaut-il pour aujourd'hui? Les questions fusent dans ta tête et tu arrives à un constat un peu radical: une perte de temps de se replonger dans le passé, de se relier à nouveau malgré les années qui ont passé? Même si cela fait toujours plaisir de recevoir des nouvelles de personnes que l'on a connu par le passé, pourquoi tenter à nouveau une rencontre? Réaliser que tu n'aurais pas changé par rapport à la personne en face de toi te serait douloureux. Réaliser que tu n'as plus rien à partager avec elle hormis les souvenirs te serait un mal pas vraiment nécessaire. Surtout en ce moment.
Facebook & Cie ou quand le passé reprend le dessus. Rejoindre le passé car il semble que la situation actuelle ne nous satisfait pas complètement. Il manque quelque chose, ce petit maillon de passé qui empêche de faire correctement le lien jusqu'à aujourd'hui. Sentiment que si on ne s'était pas perdu de vue, tout aurait été différent. Regret qu'elle ou qu'il n'ait pas été près de toi pour pouvoir vivre ce que tu as vécu pendant toutes ces années. Puis tu relativises en te disant que telle personne appartient au passé, qu'il est inutile d'y revenir car tu ferais du surplace? Il y a d'autres personnes que tu as rencontré depuis et avec qui tu as passé des moments inoubliables. Ne les oublies pas celles-là car elles t'en voudraient. Certaines ne font plus partie de ton quotidien malheureusement ou alors se contentent de le suivre de loin, ce qui n'est guère mieux. En même temps, tu sens d'autres s'éloigner de toi et tu crains qu'elles rejoignent les personnes appartenant à ton passé. Et tu as peur. Tu as peur qu'il ne te reste plus personne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire